{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Le panier est vide

ProduitQuantitéqtéTotal 
{{item.Product.Partnumber.Color}}
{{item.Product.Partnumber.Size}}
*Sale Items Non-Refundable
(Final Sale)
{{item.TotalToFormat}}
{{item.TotalOriginalPriceToFormat}}
Total :{{Cart.TotalToFormat}}
{{Cart.LockedCartDescription}}

Select your location

Sélectionnez une catégorie:

Sélectionnez une catégorie:

Sélectionnez une catégorie:

Tim Van Berkel termine sur le podium lors du Western Australia Ironman

Teams / Athlètes

Le triathlète Giant, Tim Van Berkel a conclu sa saison 2017 par un magnifique podium sur le Western Australia Ironman de Busselton, une course qui s’est déroulée dans des conditions particulières puisque l’épreuve de natation a été annulée pour cause d’alerte aux requins.

« J’avais mis ma combinaison, prêt pour la natation, mais ils ne nous ont pas laissé partir à l’eau » explique Tim Van Berkel. « L’hélicoptère avait repéré un requin à 600m de la jetée. J’étais plutôt déçu car j’avais travaillé dur pour la natation ces cinq dernières semaines et j’étais impatient de voir où j’en étais ».

A cause de la natation jugée trop dangereuse, les organisateurs ont modifié la course qui comprenait donc un parcours vélo de 180 km et une course à pied de 42.2km.

Tim Van Berkel a ajusté ses plans dès le départ de ce format inédit.

« Après avoir retardé la course d’une heure, ils nous ont fait partir de la plage en ordre décroissant, du numéro 30 jusqu’au numéro 1 ».

Tim Van Berkel portait le dossard numéro 4 et avait donc du temps pour se rattraper sur les 180km de vélo. « J’ai commencé à l’arrière du peloton. Le plan était de rouler fort et d’attraper la roue des meilleurs rouleurs. Le rythme pendant les premiers 90km était probablement trop dur. Les 20 derniers kilomètres étaient particulièrement délicats, notamment à cause de la chaleur ».

Roulant sur son Trinity Advanced Pro avec le casque aero Giant Rivet TT, l’Australien a passé une douzaine de concurrents, enregistrant un bon temps sur le vélo. Il a ensuite démarré la course à pied en quatrième position, puis il a basculé en tête dans le 6ème kilomètre.

« Après ça, j’ai eu un coup de chaud et les problèmes sont arrivés. Allan Dougal m’a rattrappé, puis Terenzo Bozzone à mi parcours. Je suis rentré en mode survie pour conserver ma troisième position ».

Tim Van Berkel était déçu de ne pas remporter la victoire. Il a néanmoins terminé à une très belle place sur sa dernière course de la saison.

 

«  Cette saison a été plutôt dure. Les entraînements se sont bien déroulés tout au long de la saison, j’avais les toutes les clés en main mais je n’ai pas su transformer ça en bonnes courses. J’ai changé quelques réglages sur mon Trinity qui était au top sur le Western Australia Ironman. J’espère que cela m’aidera pour les championnats du monde à Hawaii l’année prochaine. Je vais maintenant prendre un repos nécessaire et revenir plus fort pour la saison prochaine.»

jeudi 7 décembre 2017

Partager