{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Van Avermaet remporte le GP de Montréal !

dimanche 15 septembre 2019

Teams / Athlètes

Greg Van Avermaet remporte le Grand Prix Cycliste de Montréal, épreuve WorldTour au Canada. Egalement sur le podium vendredi lors du GP de Québec, Greg Van Avermaet montre qu’il est en forme avant les prochains mondiaux dans le Yorkshire en Angleterre à la fin du mois.

Les deux épreuves canadiennes, célébrant cette année leur dixième anniversaire, ont attirées de nombreux spectateurs venus encourager les meilleurs coureurs mondiaux. Le Grand Prix de Montréal est la plus exigeante des deux, avec un total de 220km pour presque 1500m de dénivelé positif.

Déjà vainqueur en 2016, Greg Van Avermaet s'est une fois de plus montré à son avantage sur ce parcours.

“Je savais que je pouvais avoir l’avantage sur la fin de course et qu’après une épreuve aussi dure je pourrais être présent pour le sprint final […] C’est une année riche en top dix et en podium pour moi mais je n’ai jamais vraiment obtenu une victoire comme celle-là sur une épreuve WorldTour, je suis donc très content de gagner enfin » explique GVA qui roulait sur son fameux Giant TCR Gold équipé des nouvelles roues carbones CADEX.

Une échappée de cinq coureurs s’est détachée dès le début de l’épreuve avant que le peloton ne les reprenne sur la deuxième moitié de course. De nombreuses attaques ont alors été lancées dans les trois derniers tours de ce circuit de 12.2km mais ce n’est pas avant le dernier tour que le dernier coup décisif a été donné. En fin de compte, une vingtaine de coureurs se sont retrouvés dans le dernier kilomètre où Greg Van Avermaet a parfaitement maîtrisé l’arrivée.

« Je savais que ça allait se jouer à peu de choses pour revenir sur Alaphilippe. J’avais tenté de revenir sur Tim Wellens dans l'ascension précédente sans succès... Heureusement tout s'est regroupé pour le sprint final ».

C’est le mont choisit par Greg Van Avermaet pour lancer son sprint, rejoignant Ulissi et Cortina sur les derniers mètres pour finalement s’imposer.  

« J’étais proche au printemps, proche sur le Tour de France et deuxième à San Sebastian […] On commence à douter mais finalement j’ai été en pleine forme toute l’année et gagner ici est le plus important pour l'équipe et moi-même. Je sentais que j'allais finir par y arriver. Comme quoi il faut toujours continuer à y croire. »

Avec désormais les prochains Championnats du Monde en tête, Greg Van Avermaet explique : « Je pense que c’est un parcours pour moi et je suis content de ma forme du moment, c’est le plus important. »

Partager

Produits référents

More news

News sections