A partir du 1er Janvier 2021, le marquage des vélos neufs est obligatoire.  En savoir plus

Romain Feillu reprend une licence FFC

vendredi 11 décembre 2020

Teams / Athlètes

A 36 ans, après une carrière bien remplie, terminée dans les rangs de l’équipe Saint Michel Auber 93 fin 2019, on croyait Romain Feillu rangé, coulant des jours heureux et sportifs avec des stages d’entraînement en France et en Espagne. Il s’avère que l’ancien porteur du maillot jaune sur le Tour 2008, ambassadeur Giant France, vient de signer pour une licence Elite au CC Périgueux Dordogne.

Il y a deux semaines, Romain nous avait fait savoir qu'il allait se remettre à courir. Il l'a annoncé ce vendredi 11 décembre. Nous l'avons appelé pour faire le point.

Giant France: Alors Romain, c’est fait, tu reprends une licence pour courir ?

Romain Feillu:  Et oui j'intègre l'équipe CC Périgueux Dordogne N2. L’année dernière, après l’arrêt de ma carrière fin 2019, j’ai continué à avoir un pied dans le vélo avec mes séjours vélo, mais aussi un volet entrainement. Parmi les cyclistes dont je m’occupe, il y a Thomas Chassagne et Michael Guichard, deux coureurs qui sont parmi les tous meilleurs amateurs français. Régulièrement, quand je n’étais pas sur la moto, je faisais les exercices avec eux et j’y prenais plaisir. Et je suis encore assez performant. J’ai toujours eu le goût de l’effort et l’esprit de compétition. Il se trouve que parfois, la vie laisse certaines opportunités, alors je me suis dit pourquoi pas tenter le coup.

Giant France: Pourquoi avoir choisi le CC Périgueux Dordogne ?

Romain Feillu: D’abord, parce que ce n’est pas très loin de la maison (rire…). C’est Christophe, le responsable de Giant Store Périgueux qui m’a remis mon vélo, un Giant Propel Advanced Pro début 2020. Son magasin soutient le club. Le Propel, c’est aussi une des raisons qui m’ont donné envie de regoûter à la compétition. C’est un vélo hyper rapide, très stable. Avec ce vélo, j’ai retrouvé des sensations de vitesse que je n’avais plus eues depuis bien longtemps. A plusieurs reprises je m’étais dit : ça doit être bon de rouler avec ce vélo en course... et l’idée a fait son chemin. Alors si on prend en compte un club pas loin de la maison et le fait qu’il me permette de rouler sur un vélo que j’adore avec les casques et chaussures Giant… Et si on rajoute à ça le fait que le calendrier de course proposé est plutôt compatible avec mes responsabilités de père de famille, ça fait pas mal de planètes alignées.

Giant France: On sait que certains anciens professionnels hésitent à recourir en amateur. Certains voient ça comme une régression ou craignent de ne pas être les bienvenus au sein du peloton amateur. Qu’en dis-tu ?

Romain Feillu: Avant d’être pro, j’ai été débutant, puis amateur moi aussi. Et puis, c’est le cœur qui parle. J’aime le vélo, j’aime la compétition, j’ai l’opportunité de le faire dans un contexte favorable. J’ai envie d’en profiter. Je suis avant tout un fan de vélo, et c’est bien ce qui est important.

Giant France: Alors, c’est quoi la suite ?

Romain Feillu: Cet hiver, je vais aller en Espagne m’entrainer et faire des reconnaissances avec Bici Maestrat, une agence espagnole avec laquelle je collabore, et puis viendrons les premières courses en Février avec l’Essor Basque et Les Plages Vendéennes.

Giant France: Alors qu’est-ce qu’on te souhaite ?

Romain Feillu: Déjà premièrement de prendre plaisir, parce que c’est le plaisir qui est mon moteur. Et pourquoi pas de faire de bons résultats… qui sait ?

Suivez le lien pour tout savoir sur la gamme Giant Propel Advanced Pro.

Partager

News sections