{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Récit de voyage en e-Bike à travers l'Allemagne !

mardi 1 mai 2018

Anecdotes

Gijs Kremer et Annebeth Wynia forment un couple aventurier originaire de Zwartsluis, aux Pays-Bas, et passionné de voyages. Ils ont vécu en Chine, ont parcouru le désert du Sahara et traversé les jungles denses du Laos. Ils sont actuellement en train de faire le tour du monde accompagnés de leurs deux chiens, Huub et Liska, sur leurs Vélos à Assista...

Gijs Kremer et Annebeth Wynia forment un couple aventurier originaire de Zwartsluis, aux Pays-Bas, et passionné de voyages. Ils ont vécu en Chine, ont parcouru le désert du Sahara et traversé les jungles denses du Laos. Ils sont actuellement en train de faire le tour du monde accompagnés de leurs deux chiens, Huub et Liska, sur leurs Vélos à Assistance Electrique Giant.

Dans cet article, Gijs et Annabeth font part de leur expérience en Vélo à Assistance Electrique en Allemagne, et donnent quelques conseils utiles sur leur utilisation. Leur but est de vous donner envie de partir vivre votre propre aventure en VAE, et de vous aider à donner à vos voyages un côté responsable, abordable et surtout, amusant !

Le parcours

Notre passage en Allemagne en Vélo à Assistance Electrique Giant a été une expérience extraordinaire ; nous avons profité de balades en pleine nature, de savoureux repas et apprécié les excellentes infrastructures du pays réservées aux cyclistes. Pour de longues randonnées comme pour de courtes excursions touristiques, chacun y trouve son compte. Nous avons parcouru près de 1 100 kilomètres à travers le pays, souvent sur des chemins appelés Radwegen, qui sont reliés au réseau de voies cyclables allemand (Radnetz Deutschland en allemand).

 

Ces chemins composent le réseau cyclable national d’Allemagne, qui compte actuellement 12 itinéraires longs. Appelés « D-Routes » (le « D » fait référence à Deutschland, c’est-à-dire Allemagne), ils quadrillent le territoire. Ce réseau a principalement été construit pour promouvoir le cyclotourisme. Reliant différentes régions, ces D-Routes permettent aux touristes cyclistes d’en explorer plus facilement les lieux d’intérêt. Elles forment un réseau d’excellente qualité et très développé, et passent en bord de nombreuses rivières ou à travers les forêts. Les D-Routes permettent de mettre en avant nombre de sites renommés d’Allemagne, tels que ses parcs naturels, ses restaurants locaux et son architecture captivante. Les voies sont presque intégralement interdites aux voitures, vous pouvez donc rouler tranquillement et en toute sécurité.

Les D-Routes sont également reliées au réseau EuroVelo européen ; lorsque vous passez la frontière d’un autre pays, vous êtes donc déjà en chemin vers votre prochaine aventure !

Astuce : pour récupérer après une longue journée à pédaler, savourez l’une des célèbres bières allemandes. Le long des voies cyclables se trouvent de nombreux établissements appelés Beer Gartens, dont la plupart proposent une bière spéciale pour les cyclistes, la Radler (« cycliste » en allemand).

Sites Internet utiles :

Les D-Routes (en anglais et allemand) : www.radnetz-deutschland.de

Planificateur d’itinéraire pour le sud de l’Allemagne (en allemand) : www.bayerninfo.de

Réseau EuroVelo : http://www.eurovelo.com/fr

Voyager en vélo à assistance électrique :

 

C’était notre tout premier voyage en Vélo à Assistance Electrique Giant. Après les deux premières semaines, les VAE réagissaient bien. Les batteries ont bien résisté aux températures extrêmes que nous avons rencontrées. Gijs avait un Explore E+ de Giant, avec une remorque pour les chiens. Il a donc utilisé davantage d’énergie que l’Amiti E+ de Liv, piloté par Annebeth. Mais malgré un lourd chargement, une remorque attachée et des températures de -10 °C, nous avons pu parcourir 80 à 100 km avec une seule charge. Notre moyenne quotidienne était de 85 km, nous devions donc charger nos batteries tous les jours. Nous n’avons rencontré aucun problème lors du chargement de nos EnergyPak. Nous les branchions généralement pendant la nuit dans les auberges, chez l’habitant ou dans les campings où nous nous arrêtions. Il est utile de savoir que, sur tout le réseau cyclable, se trouvent de nombreux points de recharge, restaurants, chambres d’hôtes. Ainsi, si vous vous arrêtez boire un café, il y a de fortes chances que vous puissiez recharger votre Vélo à Assistance Electrique gratuitement.

Que visiter :

  • La Donauroute (D-Route 6) : ce chemin suit la rivière Donau et vous guide à travers deux régions culturelles typiques : le Souabe-alémanique, sur le Rhin Supérieur, et la Bavière, à partir de Donauworth.
  • La Forêt-Noire : cette célèbre forêt aux montagnes densément boisées est l’une des régions les plus visitées d’Allemagne, et un véritable paradis pour les cyclistes et les randonneurs.
  • Munich : la capitale de Bavière est connue pour l’Oktoberfest (fête de la bière) annuelle. Mais à part ses litres de bière et ses lederhosen, cette superbe ville compte de nombreuses églises baroques et musées d’art remplis de tant de chefs d'œuvre qu’on ne sait où donner de la tête.

Que manger ? Que boire ?

Nourriture :

  • Frühstück : alors que de nombreux pays sont réputés pour leurs déjeuners ou leurs dîners, les Allemands aiment prendre le temps d’apprécier le petit déjeuner. Préparez-vous à découvrir de nombreux fromages, viandes, confitures et miels, œufs durs, fruits et légumes, poissons fumés, et bien sûr toutes les sortes de pains aux céréales, ronds ou en forme de cœur, auxquelles vous pouvez penser.
  • Currywurst : en-cas incontournable, cette délicieuse saucisse est couverte d’un mélange de ketchup et d’épices et a déchaîné les passions pendant des générations. Les citoyens se disputent le mérite de la meilleure Currywurst, mais selon nous, le meilleur moyen d’être renseigné est de la goûter par vous-même.
  • Kaffee und Kuchen : aux alentours des 16 heures, il est temps de descendre de votre vélo et d’aller apprécier cette tradition. Elle se tient généralement dans l’après-midi ; on retrouve ses amis, sa famille et ses collègues pour échanger et savourer du café et des pâtisseries.

Boissons :

  • Bière : l’Allemagne est bien évidemment célèbre pour son large choix de bières, et tous les villages, ou presque, ont leur propre brasserie.
  • Schnaps : cette boisson très appréciée dans le sud de l’Allemagne est une eau de vie faite à base de fruits et d’herbes.
  • Spezi : cette délicieuse boisson désaltérante est un mélange de cola et de soda à l’orange. Elle est disponible partout en Allemagne, et fabriquée par de nombreuses marques différentes.

Où séjourner :

  • Nous sommes très fan de Warmshowers​, une plate-forme d’accueil en ligne pour cyclotouristes. Vous pouvez contacter d’autres cyclistes du monde entier qui sont prêts à vous accueillir, la plupart du temps gratuitement. Ces hôtes peuvent également vous fournir des informations sur la région, ou boire un verre avec vous en partageant quelques incroyables histoires.
  • Sur tout le réseau cyclable se trouvent de nombreux hébergements. Du camping à petit prix aux hôtels de luxe, il y en a pour tous les goûts. Si vous recherchez un hébergement pratique à un prix raisonnable, cherchez les panneaux Gasthaus​ ou Zimmer Frei​ ; ce sont des maisons d’hôtes tenues par des propriétaires locaux, qui vous accueilleront dans une chambre propre et vous prépareront un délicieux petit déjeuner pour commencer votre journée.
  • Pour les plus aguerris et les plus petits budgets, vous trouverez des Schutzhutte gratuits tout le long du réseau cyclable. Ils sont extrêmement minimalistes, et ne vous offrent qu’un abri contre les éléments.

Quelques phrases utiles en allemand :

  1. Hallo, wie geht’s?(ha-low, vee gits?)– Bonjour, comment allez-vous ?
  2. Es tut mir leid (Es toot mir lied)– Je suis désolé(e).
  3. 3. Vielen Dank (vee-len dank)– Merci beaucoup !
  4. Ich habe viel Spaß! (Ikh ha-buh vee-el shpaa)– Je passe un excellent moment !
  5. Ich möchte nach _____ (Ikh muhkh-tuh nakh _____)– Je voudrais aller à _____

Partager

Produits référents

News sections