{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Pourquoi rouler en pédales automatiques ?

vendredi 22 mai 2020

Blogs

Et si vous passiez aux pédales automatiques ? Dans les lignes qui suivent nous allons balayer ces idées reçues et vous rassurer en vous donnant cinq bonnes raisons de ne plus hésiter.

Vous n’avez pas encore passé le cap, mais vous avez entendu cent fois : « tu devrais passer aux pédales automatiques » ? Vous êtes en plein doute ? Vous vous dites peut-être encore que c’est pour les pros ou que c’est dangereux ?

Avant tout, répondons à la question. Qu’est-ce qu’une pédale automatique ? Il s’agit d’une pédale équipée d’un système qui lui permet de se fixer à la chaussure, à l’image d’une fixation de ski, à ceci près qu’il est évidemment bien plus simple de déchausser. L’ensemble pédale - chaussure devient alors solidaire, ce qui offre bien des avantages pour un usage sportif du vélo. Le pédalage devient plus efficace, le vélo plus sûr et plus précis. Mais les avantages ne s’arrêtent pas là.

Un pédalage plus efficace : pour entrainer votre vélo, vous pouvez vous contenter de pousser sur les manivelles, ce qui sollicite vos quadriceps (le muscles situés sur l’avant des cuisses). Les pédales automatiques  vous permettent de solliciter aussi les ischio-jambiers, muscles de l’arrière des cuisses, en tirant de bas en haut sur la pédale, ce qui a pour effet de rendre votre coup de pédale plus fluide, plus équilibré, plus « rond » en langage cycliste. Ce type de pédalage stabilise votre bassin, vous offre plus de régularité et de puissance. C’est évidemment très appréciable si vous recherchez un peu de performance.

Un système plus sûr que le cale-pieds : si vous utilisez les cale-pieds à sangles, vous savez que ces derniers, lorsqu’ils sont serrés, impliquent de détendre la sangle pour dégager le pied. Notez que la chaussure ne peut sortir de son logement que par l’arrière. Avec les pédales automatiques, une simple rotation de la zone de fixation vous permet de déchausser. Evidement une petite sortie d’adaptation sera nécessaire. Avant de vous lancer sur une route ou un sentier, habituez-vous à enclencher et déclencher les cales en prenant appui contre un support stable. Une fois cette étape passée, entrainez-vous à le faire sur un parking à basse vitesse. Faites des démarrages et des arrêts, posez les pieds, jusqu’à intégrer le geste qui ne tardera pas à devenir un réflexe.

Un guidage plus précis : avec des pédales automatiques, vous faites corps avec votre vélo. Ceci permet d’adopter des trajectoires plus précises, et de rester solidaire vélo lorsque le terrain devient chaotique, notamment à VTT. C’est aussi très agréable, voire indispensable, sur route lorsque vous commencez à sprinter.

Un système réglable : que ce soit avec des modèles route ou VTT, le seuil de déclenchement des pédales est réglable.  Sur tous les modèles Giant, il s’agit d’un ressort dont la tension est ajustable. Pour votre toute première utilisation, nous vous conseillons de régler la tension au plus bas, et d’augmenter cette dureté par la suite. Par ailleurs, en ce qui concerne nos cales de route, nous disposons de 3 series de cales de couleurs différentes correspondant à une liberté de mouvement (rouge 9°, grise 4.5°, Noir 0°). Si vous débutez, vous préfèrerez une cale qui offre de la liberté, c’est-à-dire un maintien moins ferme.

Une offre à ne pas louper : en ce moment, dans les magasins participant à l’opération, vous pouvez bénéficier de l’offre Chaussures + pédales. Cette offre consiste à offrir une paire de pédales Giant pour l’achat d’une paire de chaussures compatibles. Elle dure jusqu’au 6 juin. Il est encore temps d’en profiter.

Partager

Produits référents

More news

News sections