Skip to main content
{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Podium pour Matteo Trentin sur Gand Welvelgem

lundi 12 octobre 2020

Teams / Athlètes

Le coureur italien du Team CCC Matteo Trentin a obtenu un très beau podium sur Gand Wevelgem, en étant présent dans tous les bons coups au long des 232 km de la 82ème édition de la mythique classique flamande.

Sur son vélo aéro Giant Propel Advanced SL Disc avec une paire de roues carbone CADEX,Trentin a bénéficié du soutien solide de ses coéquipiers du Team CCC tout au long de la journée. La première moitié de la course a été principalement plate et rapide, avec une échappée de sept coureurs possédant un avantage maximum de près de 8 minutes après 100 km. La seconde partie du parcours proposait aux coureurs des secteurs pavés et 11 montées dont trois ascensions du célèbre Kemmelberg.

Au fur et à mesure que l'intensité augmentait, des groupes se sont formés et la grande bagarre a été lancée à 60 km de l'arrivée. Trentin, spécialiste des classiques et qui compte aussi trois victoires d'étapes du Tour de France à son actif, s'est mis en bonne position avant la montée finale du Kemmelberg. L'Italien est passé dans le groupe de tête de 17, en emmenant notamment deux coureurs - le Français Florian Sénéchal et l'Italien Alberto Bettiol - avec lui pour se battre pour la victoire. Le coureur danois Mads Pedersen les a rattrapés dans le dernier kilomètre.

"La sélection finale ne regroupait que des coureurs très costauds et tout le monde était rapide, donc vous ne pouviez pas vraiment prédire qui allait gagner dans un groupe comme celui-là", a déclaré Trentin. "J'ai essayé d'attaquer à de nombreuses reprises, et même à la fin, je me suis senti assez fort pour tenter une dernière attaque à deux kilomètres de l'arrivée. C'est juste dommage que Mads [Pedersen] puisse revenir. Cependant, à la fin de la journée, le plus fort a gagné et il l'a mérité."

Pedersen a pris la première place, mais Trentin était heureux du résultat dans l'un rendez-vous majeurs de l'année. "C'est un joli podium et il reste encore une course à faire", a-t-il déclaré. "Même si je me sens bien depuis la reprise de la saison, il y a eu des situations où je n'étais pas là pour disputer la victoire. Aujourd'hui, je l'étais et même si ce n'était pas une victoire, j'ai prouvé que les jambes sont là."

Partager

Produits concernés