Nouvelles Lunettes de vélo Giant x Julbo !  Je commande !

Podium de Matthews sur le Monument Milan-San Remo !

lundi 18 mars 2024

Teams / Athlètes

Lors du tout premier monument de l'année, le puncheur-sprinteur du Team Jayco-AlUla Michael Matthews a terminé sur le podium, manquant la victoire de peu après un incroyable final.

Pour sa 14ème saison professionnelle, Matthews a réalisé la remarquable performance de terminer pour la troisième fois sur le podium de Milan-San Remo. Il y a neuf ans, l'Australien décrochait son premier podium ici avec une troisième place.

« Évidemment, je suis content du podium, mais étant si proche, cela reste dur à accepter», a déclaré Matthews par la suite. "Je pense que demain matin, je serai heureux de ma performance, mais être si près d'un Monument après tant de podiums, c'est dur."

La Classique la plus longue de l'année s'est déroulée comme à son habitude sur un long parcours de 288 km reliant Pavie à San Remo. Une échappée précoce de 11 coureurs s'est dégagée et avait un écart d'un peu plus de deux minutes lorsqu'ils ont atteint la montée de Capo Melo à 53 km de l'arrivée. La course-poursuite s'est intensifiée par la suite, et au moment où le groupe principal composé de tous les grands favoris, dont Matthews, a atteint la côte décisive de la Cipressa, il ne restait plus que 40 coureurs.

Ce groupe a rapidement repris les échappés restants et la bataille tant attendue a commencé dans la montée finale, le Poggio, ultime côte placée 8 km avant l'arrivée. L'équipe Jayco-AlUla était bien représentée, avec le champion australien Luke Plapp et Davide De Pretto tous deux là pour aider Matthews.

Bien qu'il ait été malade une semaine avant la course, Matthews a montré une forme incroyable et a su rester avec les meilleurs. Alors que les leaders entamaient la dernière ligne droite sur la Via Roma, Matthews a tout donné lors de son sprint au guidon de son vélo aéro Giant Propel Advanced SL équipé avec des roues CADEX 50 Ultra. Matthews échoue malheureusement à la seconde place à quelques centimètres du meilleur sprinter du monde actuel Jasper Philipsen tout en restant devant Tadej Pogačar, double vainqueur du Tour de France et troisième du jour.

"Je suis vraiment fier de moi étant donné la façon dont j'ai rebondi [de la maladie]", a déclaré Matthews, qui portait le casque vélo aéro Giant Pursuit MIPS ainsi que les chaussures vélo route Giant Surge Pro tout au long de la course. "Paris-Nice ne s'est évidemment pas déroulé comme prévu, mais c'est ma course préférée de l'année. C'est toujours une course à laquelle j'aime participer et cela me fait toujours sourire lorsque je suis sur la ligne de départ. Donc, être ici à San Remo sur le podium, c'est spécial."

Partager