Skip to main content
{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Nico Quéré et son REIGN E+ PRO sur le podium à Monaco !

mercredi 11 mars 2020

Giant

Ce week-end c’est du côté de Monaco que se déroulait la 1ère manche de la World Ebike Series 2020. Ayant remporté cette manche et le général de la WES l'an dernier, Nicolas Quéré arrivait en terrain connu.

C’est avec « la pancarte » que Nico est arrivé sur cette ouverture de saison de la WES. Quand on évoque avec lui son statut de vainqueur sortant et la pression que cela peut engendrer, il nous dit : "Je suis arrivé dans un état d’esprit assez relax. Oui, c’est une course et on a toujours envie de bien faire, mais il s'agit surtout pour moi de valider certains choix techniques, et de voir où j’en étais par rapport à mes concurrents. L'année dernière sur cette course, je n'avais pas encore le REIGN E+ PRO."

Quelle ont été tes premières impressions ? Sur le parcours d'abord.
"Durant les reconnaissances du vendredi, on a découvert le tracé avec de nouvelles spéciales. Les organisateurs avaient décidé de remettre au programme la DH de Peille, mythique et particulièrement accidentée. J’avoue qu’entre la S1 en montée et la trace de la DH bien dégradée, le parcours n’était pas des plus homogènes. Mais le REIGN E+ PRO 1 est un vélo qui sait s'adapter."

Parle-nous de ta course ?
"Dans la S1 montante, tout se passait plutôt bien jusqu’au moment où j’ai butté dans un obstacle qui m’a fait perdre quelques secondes. J’avais un peu de mal à faire monter le cœur. C’était ultra-physique. Les spéciales 2 et 3 étaient vraiment cools à rouler : des tracés enduro bien plaisants, avec de la caillasse mais aussi des changements fluides avec du flow. D’ailleurs je signe le temps scratch sur la S3, ce qui est bon signe. Dans la S4, la fameuse DH de Peille, j’avais juste en tête de ne rien casser. J’ai mis du rythme, mais je voulais surtout rouler en sécurité. Je suis resté dans cet état d’esprit sur la S5, remporté par la portugais Borges."

Au final, tu prends la 3ème place sur cette manche de Monaco. Dans la mesure où tu gagnes en 2019, qu’est-ce que ça t’inspire ?
"Je suis le sur le podium, sans prendre de gros risques. C’est donc une satisfaction. Je n’avais pas vraiment fait de Monaco un objectif pour la gagne. La saison sera longue et nous avons tous en point de mire l’ouverture des EWS-E en juillet à Valberg. Il faut avouer que Borges est très au point physiquement dans la mesure où il va attaquer la saison EWS fin mars en Colombie. Moi, je ne suis pas encore dans la forme attendue début juillet."

Ta prochaine échéance ?
"Tout le printemps va être assez calme jusqu’au Vélo Vert Festival sur lequel je serai présent pour passer du temps avec le staff Giant France, rencontrer les festivaliers et rouler sur les courses. Mon petit doigt me dit qu’on pourrait aussi y accueillir un autre pilote Giant. Wait and see…"

Rendez-vous est donc pris les 5, 6 et 7 juin du coté de Villard-de-Lans. Merci Nico !!

#EnduroElectrified

Partager

Produits concernés