Skip to main content
{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Lorenzo Serres 2ème de la Coupe du Monde VTT XCE !

lundi 16 novembre 2020

Teams / Athlètes

Ce samedi, Barcelone recevait la dernière manche de la Coupe du monde VTT XC Eliminator. Grâce à sa deuxième place, Lorenzo Serres termine aussi 2ème du général de la Coupe du Monde UCI de XCE.

En finissant 2ème de cette manche, Lorenzo Serres qui roule sur un XTC Advanced SL 29 montre qu’il fait partie des hommes qui comptent dans cette discipline.

La compétition a eu lieu sous un ciel bleu comme l’Espagne en a le secret, sur un parcours que Lorenzo a qualifié de magnifique. "En plus du lieu qui est naturellement majestueux, le parcours était vraiment cool à rouler. A la montée comme à la descente, les marches se prenaient à bloc. Entre les changements de direction et les obstacles bien pensés, c’était un beau tracé, intéressant sur le plan technique."

Sa réaction après sa deuxième place : "C’est une bonne nouvelle pour moi et pour tout le Giant France XC Team. Cette 2ème place me permet de finir 2ème au général de la Coupe du monde XCE. Cette année, la saison a été tellement courte… C’était très compliqué à gérer en matière de préparation. Durant toute la période du 1er confinement, on ne savait pas s’il y aurait ou non des épreuves. Sur les 7 manches annoncées, la première devant avoir lieu fin août a été annulée et après, ça a été une série. Nous n’avons pu courir que 2 manches sur 7 plus les championnats du monde. Ça me tenait à cœur de bien boucler la saison. Je suis en forme. Une fois de plus je fais le meilleur temps des qualifications. A partir des 1/8 de finale, j’ai eu des séries assez relevées avec Titouan et Gegenheimer notamment. Avec de tels adversaires, pas facile de faire des courses de gestion. Van Aek avait un carré moins fort, et il est arrivé avec plus de jus en finale. Mais une place de 2 en Coupe du Monde, c’est satisfaisant."

Quand on évoque les conditions particulières d’organisation des compétitions, il rajoute : "C’est vraiment particulier de courir dans ces conditions de confinement, sans public. Nous devons tirer notre chapeau aux organisateurs qui ont maintenu ce rendez-vous malgré les conditions particulières. L’absence de public oblige à réagir. C’est pas mal pour notre discipline que les manches soient retransmises en live streaming et diffusées sur youtube. C’est une belle visibilité pour notre sport. C’est juste dommage que le live ait été interrompu pour raison technique avant notre finale…"

Partager