{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Le Tour de France 2019 du Team CCC

mardi 30 juillet 2019

Teams / Athlètes

La 106ème édition du Tour de France s’est achevée dimanche par la traditionnelle dernière étape à Paris. Les 6 coureurs restants du Team CCC ont franchi la ligne d’arrivée sur les Champs Elysées la tête haute après avoir tout donné pendant les trois semaines de course.

“Je suis fier de la performance de l’équipe sur ce Tour de France”, nous dit Fabio Baldato, directeur sportif du Team CCC. « Perdre Patrick Bevin et Alessandro De Marchi a été vraiment difficile car que je pense qu’ils avaient moyen d’aller chercher un bon résultat. Malgré notre motivation et nos nombreuses tentatives, nous n’avons pas réussi à ramener de victoire d’étape. C’est passé près plusieurs fois, notamment avec Greg. Nous reviendrons plus forts l’année prochaine. »

 

Le premier weekend du Tour aura vu le leader de l’équipe Greg Van Avermaet s’emparer du Maillot à Pois de Meilleur Grimpeur. Sur ses routes d’entrainement et avec son TCR Advanced SL Gold, le champion olympique  aura su donner du plaisir à ses fans en passant en tête au sommet du mur de Grammont.

« J’étais particulièrement motivé à l’idée de pouvoir être à l’avant sur mes terres, » nous dit Van Avermaet. « C’est probablement la seule fois dans ma carrière où le Tour empruntera le Mur. Nous sommes vraiment proche de chez moi donc c’est très spécial de pouvoir être à l’avant, sur mes routes d’entrainement, devant ma famille et mes amis. »

 

Sur le contre-la-montre par équipes de la deuxième étape, le Team CCC a utilisé les Trinity Advanced Pro équipé du tout nouveau WheelSystem aéro CADEX. Equipé des casques Giant Rivet TT, l’équipe accroche la 7ème place finale sur les 27,6km du parcours tracé autour de Bruxelles.

 

Dans les jours suivants, Greg Van Avermaet va continuer à être à l’avant et terminer à trois reprises dans le top 10 d’étapes. Malheureusement, l’équipe aura aussi sa part de malchance avec les abandons sur chutes de Patrick Bevin et Alessandro De Marchi.

 

Lors de la deuxième semaine du Tour, l’américain Joey Rosskopf, débutant sur le Tour de France, va terminer dans le Top 10 du seul contre-la-montre individuel. Pour l’occasion, il roulait sur son Trinity Advanced Pro TT équipé du WheelSystem aéro CADEX.

« Je suis vraiment heureux de terminer 10ème, » nous dit Rosskopf. « Cela me donne beaucoup de confiance pour le reste de la course. »

 

Après le contre-la-montre, Simon Geschke s’est montré offensif sur les deux étapes montagneuses du weekend. Sur la 14ème étape, longue de 117km et s’achevant au sommet du mythique Tourmalet, Geschke faisait partie des 17 coureurs échappées mais malheureusement le peloton n’aura laissé aucune marge de manœuvre.

 

Bis repetita le lendemain pour Simon qui se glisse une nouvelle fois dans la bonne échappée et réussit à s’isoler en costaud à 5km du sommet du Mur de Péguère, 3ème des quatre cols de 1ère catégorie de l’étape. Sur son TCR Advanced SL Team équipé des nouvelles roues carbone CADEX, Geschke prend rapidement 30 secondes d’avance avant d’être rejoint au sommet par le futur vainqueur du jour Simon Yates. Malheureusement décramponné par l’anglais dans la montée final vers Foix – Prat d’Albis, l’allemand s’est quand même dit extrêmement satisfait de sa performance.

 

« J’avais de bonnes jambes donc j’en ai profité, » nous dit Geschke. « Evidemment, l’effort a été extrêmement intense en raison de la difficulté du parcours et de la vitesse à laquelle nous roulions. Mais quand vous êtes à l’avant, vous prenez du plaisir. La journée de repos va faire du bien et je sens que mes jambes reviennent, ce qui est toujours agréable. »

 

La dernière semaine du Tour de France commence avec le polonais Łukasz Wiśniowski qui arrive à prendre l’échappée sur la 16ème étape. Repris à 2,5km de l’arrivée, il s’est dit heureux de cette journée passée à l’avant pour son premier Tour de France : « C’est ma première échappée sur le Tour de France, j’ai pris énormément de plaisir. Nous avons bien collaboré toute la journée mais malheureusement il nous a manqué quelques kilomètres pour pouvoir aller au bout. »

 

Van Avermaet continuera à être offensif, terminant 3ème à Gap de la 17ème étape et remportant le prix du plus combatif le lendemain sur la 18ème étape, étape reine de ce Tour de France 2019. Avec son coéquipier belge Serge Pauwels, lui aussi équipé avec les roues et selles ultra haut de gamme CADEX, ils prennent la bonne échappée avec au bout un Top 10 pour Serge Pauwels à Valloire.

 

L’équipe finira ce Tour de France comme elle l’a commencé, avec Greg Van Avermaet tentant de partir en solitaire à l’entrée du dernier tour sur les Champs Elysées avant d’être repris par les équipes de sprinters.

« Une victoire d’étape était l’objectif sur ce Tour de France, » nous dit Van Avermaet. « Nous avons tout tenté, notamment en prenant quasiment à chaque fois l’échappée. Je ne suis pas passé loin mais c’est comme ça, c’est le sport. Il est très difficile de gagner au plus haut niveau. Je reste quand même fier de notre comportement sur ces trois semaines. »

Partager

Produits concernés

More news

News sections