{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Kragh Andersen remporte Paris-Tours en solitaire !

dimanche 7 octobre 2018

Teams / Athlètes

Søren Kragh Andersen, jeune coureur du Team Sunweb, a remporté hier sur Paris-Tours la première grande victoire de sa carrière. Parti en solitaire à 10km de l’arrivée sur son Giant TCR Advanced SL, il améliore sa deuxième place de l’an dernier. « Je voulais vraiment m’imposer sur cette course mais je ne pensais p...

Søren Kragh Andersen, jeune coureur du Team Sunweb, a remporté hier sur Paris-Tours la première grande victoire de sa carrière. Parti en solitaire à 10km de l’arrivée sur son Giant TCR Advanced SL, il améliore sa deuxième place de l’an dernier.

« Je voulais vraiment m’imposer sur cette course mais je ne pensais pas en avoir la capacité, » nous dit le jeune danois de 24 ans, qui portait les nouvelles chaussures Giant Surge Pro et le casque Giant Rev. « Aujourd’hui était vraiment un objectif donc je suis extrêmement heureux. »

 

Paris-Tours, plus ancienne classique du calendrier avec Paris-Roubaix célébrait cette année sa 112ème édition avec un nouveau parcours long de 211km. Dans le but de dynamiser la course et de ne plus être catégorisé comme une classique de sprinters, les organisateurs avaient ajouté cette année 12km de chemins répartis dans les 60 derniers km de l’épreuve.

« Le parcours était vraiment génial, j’ai adoré, » nous dit Kragh Andersen. « Plusieurs coureurs ont dit que c’était dangereux mais cela fait partie du jeu de s’avoir s’adapter à tout type de parcours. C’est ma première victoire sur une classique donc je ne pourrais pas être plus heureux. »

 

Les coéquipiers de Kragh Andersen ont joué un rôle important dans ce succès, lui permettant de lancer son attaque au moment opportun. Juste après avoir repris les 6 coureurs de l’échappée matinale, Soren est sorti en costaud du peloton, accompagné par le vainqueur du Tour des Flandres Niki Terpstra. Rejoint ensuite par le tout jeune français Benoit Cosnefroy, le trio a très vite creusé l’écart. Profitant de la mésentente de ces deux compagnons d’échappée, Søren s’isole finalement à 10km de l’arrivée pour ne plus être rejoint.

« Les 10 derniers kilomètres étaient très dur dans les jambes mais la récompense au bout en valait le coup. Je suis très heureux d’avoir su m’imposer devant de tels coureurs. Le plateau était vraiment impressionnant donc c’est très encourageant pour la suite. »

Partager

Produits concernés

More news

News sections