Soldes été ! Jusqu'à -40% du 26 Juin au 23 Juillet.  J'en profite !

Johnston et Paton performent sur la dernière course du Grand Prix Life Time

mardi 24 octobre 2023

Teams / Athlètes

Le week-end dernier, le Grand Prix Life Time a atteint son apogée lors de la dernière manche à Bentonville, Arkansas. Les athlètes Giant Brendan Johnston et Cole Paton étaient en tête de course pour viser la victoire de la course et du classement général.

Le Grand Prix Life Time 2023 se décomposait en 7 manches avec des pistes de gravel et de cross-country comme terrains de jeux aux États-Unis. Soixante-dix athlètes, 35 hommes et 35 femmes, ont été sélectionnés pour se battre pour la victoire et pour une bourse de 250 000 $. Parmi le groupe élite masculin de la série de cette année, l'Australien Brendan Johnston et l'Américain Cole Paton représentaient Giant au sein de la nouvelle équipe « Ultra Privateers ».

Le classement général était en jeu lors de cette ultime manche : le Big Sugar Gravel présenté par Mazda. Le parcours accidenté de 167 km a emmené les coureurs à travers les montagnes Ozark dans le nord-ouest de l'Arkansas et du Missouri, les mettant au défi avec des pistes de gravel rugueuses, des traversées de cours d'eau et près de 2100 mètres de D+.

Johnston et Paton roulaient au guidon de leur vélos gravel Giant Revolt Advanced Pro équipés avec des roues CADEX AR 35. Tous deux portaient également le casque Giant Rev Pro pour Big Sugar et tout au long de la série Life Time. Au terme d'une saison difficile, les deux pilotes Giant sont arrivés au départ de l'ultime manche parmi les prétendants de la victoire.

Après des performances exceptionnelles obtenues lors de deux dernières courses de gravel majeures aux États-Unis, Johnston arrivait avec beaucoup de confiance. Il a en effet remporté le Belgian Waffle Ride Utah en août, puis a terminé deuxième au Belgian Waffle Ride Kansas plus tôt ce mois-ci. Avec ces deux podiums à son actif, l'Australien arrivait avec la pancarte.

Un pneu crevé au kilomètre 20 n'a pas arrêté Johnston sur la course Big Sugar. Malgré des pneus endommagés, l'obligeant à s'arrêter à nouveau et à effectuer d'autres réparations dans la dernière heure, celui-ci a encore une fois refusé d'abandonner.

En se frayant un chemin vers la tête de course, Johnston s'est retrouvé dans le dernier groupe de 10 qui s'est finalement battu pour la victoire. Battu au sprint seulement par le Norvégien Torbjorn Andre Røed, Johnston a pu s'imposer tout de même au classement général du Life Time Big Sugar, Røed ne participant pas aux autres manches.

"Je suis ravi de ma journée à Bentonville lors de la course Big Sugar Gravel", a déclaré Johnston. "Ma saison est exceptionnelle depuis le milieu de l’année et j'étais là à mon apogée. Je suis fier de moi d'avoir pu me battre après deux crevaisons. J’ai été de peu battu au sprint, terminant deuxième de la course mais premier au général du Big Sugar."

Ainsi, cette victoire a propulsé Johnston au septième rang du classement général du Grand Prix Life Time. "Un grand merci à toute notre équipe et au collectif Géant pour avoir rendu possible la lutte au front", a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, Paton se battait également pour la première place du classement général de la série. Le natif de Washington a connu une année formidable, excellant notamment dans les courses XC. Il arrivait sur l'ultime manche avec une grande confiance après avoir réalisé un podium sur les courses suivantes : Sea Otter Classic, Leadville 100 et Chequamegon MTB Festival.

Paton était de nouveau avec les meilleurs à Big Sugar, se battant pour de précieux points. Au final, il a terminé cinquième, à seulement 4 secondes du temps gagnant de Røed de 4:53:38.

"J'ai terminé la saison en beauté avec une cinquième place à Big Sugar, assurant ainsi ma troisième place au classement général du Grand Prix Life Time 2023", a déclaré Paton.

Paton a couru Big Sugar au guidon de son vélo gravel Giant Revolt Advanced Pro. Paton a décidé de faire fonctionner la puce en position longue pour un empattement plus long et un dégagement lui permettant de rouler avec des pneus de 2,2 pouces de large pour rouler avec précision et confiance sur les pistes de Bentonville.

"Utiliser le flip chip à mon avantage pour utiliser des pneus plus gros était un gros avantage sur ce parcours", a déclaré Paton. "Mon objectif était de rouler en toute confiance et de faire la différence dans toutes les sections techniques et cela a fonctionné, ce qui m'a permis de rester en tête de course. J'ai lancé mon vélo un peu tôt sur la ligne d'arrivée et j'ai raté la victoire, mais je suis fier d'avoir du résultat et de la manière dont j'ai géré cette saison."

Partager