{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Giant France aux 24 Heures du Mans Vélo

mercredi 28 août 2019

Giant

Les 4185 mètres d’asphalte parfaitement lisse impressionnent. C’est ce qu’on ressent quand on arrive sur le circuit du Mans qui résonne encore des exploits de Brabham, Ickx ou Pescarolo. Oui, il s’agit bien du fameux circuit Bugatti qui accueillait ce week-end la 10ème édition des 24 heures Vélo Shimano. Nous y étions !

LA GENESE

Au printemps, nous avons proposé à notre réseau GIANT STORE de participer à l’événement. Il s’agissait de monter des équipes de quatre en remplissant des critères simples : que le capitaine travaille au sein du réseau GIANT STORE d’une part, et que chaque participant roule sur un vélo GIANT d’autre part. Nous prenions en charge les frais d’inscription, la logistique pour les repas, une loge, et offrions un ensemble maillot/cuissard à porter durant la course. Tentant non ?

A ce jeu-là, c’est David Beaumont de GIANT ANGERS qui a été le plus prompt à monter 2 équipes de 4 coureurs avec pour ambition de relever le défi de cette épreuve hors norme et offrir à ses clients et amis du club GCP ANGEVIN une expérience unique. L’équipe A sera composée de Paul Manceau, technicien vendeur de GIANT ANGERS, des frères Florent et Vincent Bellanger et Vincent Godin. David, responsable du magasin, sera en charge de l’équipe B comptant Guillaume Bourriau, Remi Foucher et Yannis Neqal. 

Les formalités de licences, la validation des conditions médicales passées, nous voilà au jour J.

 

LA COURSE

Nos équipes arrivent le samedi matin, parmi les 2574 engagés tous un peu stressés à l’idée de se lancer dans cette aventure folle, mais rassurés par la bonne préparation des semaines passées. Non, une épreuve comme celle-ci ne s’improvise pas !

Dans la matinée, chacun dépose ses affaires dans la loge que nous partageons avec les 3 équipes d’ambassadrices LIV CYCLING France (film à découvrir sur la page facebook Liv Cycling France ). Chacun déballe son « race kit » composé de deux cuissards et deux maillots TEAM GIANT France, offerts avant même la disponibilité en magasin, et d’un casque Giant REV MIPS.

Petit tour de chauffe pour découvrir le circuit puis arrive le moment de vérité : le départ façon 24h du Mans. Le coureur est séparé de son vélo qui se trouve de l’autre côté de la piste tenu par un coéquipier.  C’est David et Paul qui ont l’honneur du premier relai. Il est 15h lorsque le coup de corne retentit : il faut traverser le circuit pour enfourcher le vélo et se lancer sur le premier tour. Ça frotte et on compte déjà quelques chutes dans la panique avant le premier virage.

Durant 24 heures, les tours vont s’enchainer pour nos deux équipes GIANT. Chacune faisant évoluer sa stratégie en choisissant la durée des relais en fonction de la fraîcheur physique de chacun. En cet après-midi de fin août, la chaleur sur la piste est écrasante : on relève plus de 40°C sur certaines portions du circuit. Dans le box N°32 et notre loge, les choses s’organisent peu à peu entre échauffement, repas et récupération. Nous sommes bien aidés par l’équipe de Massage Event qui n’aura de cesse durant toute la course de s’occuper de nos 8 coureurs, mais aussi des 11 ambassadrices LIV.

 

ZOOM SUR LES PERFORMANCES

Le premier relai de David durera 1h21mn. C’est en ce début de course qu’il réalisera son meilleur tour, qui s’avèrera être aussi le meilleur tour des 2 teams GIANT en 5’27’’ à 46,6 km/h de moyenne. Une moyenne plus qu’honorable puisque les vainqueurs scratch (TEAM SOCOPA en équipe de 6) auront signé leur meilleur tour à 5’08’’. Notons que David roulait sur un PROPEL ADVANCED SL DISC, une fusée parfaitement adaptée à ce type d’épreuve avec notamment des roues GIANT SLR 1 en 42 mm à l’avant et 65 à l’arrière. Au sujet de cette expérience, il nous dit : « quand on prend un relai, ce n’est pas toujours évident de trouver son rythme. Des groupes se forment naturellement. On sait qu’il y a toujours sur le circuit un peloton qui aura le bon tempo, mais ce n’est pas évident de le trouver. On peut être tenté de se mettre à bloc pour aller chercher un groupe devant, mais c’est risqué. Le plus simple si on est isolé à la sortie des stands, c’est de donner un tempo qu’on peut tenir sans se cramer, et on sait qu’on va voir arriver un groupe de l’arrière. C’est là qu’il faut jaillir, prendre les bonnes roues et collaborer. »

Il est environ 20 heures lorsqu’arrive le moment magique du coucher de soleil qui baigne le circuit d’une lumière orangée. Puis viennent les premier relais de nuit. C’est le moment d’être vigilent. Il est environ minuit lorsque, la fatigue aidant, deux concurrents vont à terre dans le virage Motul qui précède la ligne droite des stands. L’un d’eux devra attendre les secours sans pouvoir se relever, immobilisé en extérieur de virage durant quatre tours. Il sera évacué avec un sérieux traumatisme facial.

Après une nuit à gérer le sommeil et la récupération, le soleil se lève et redonne des couleurs aux circuits. Tout le monde a les traits tirés mais la niaque prend le relai. Notre équipe de massage est à pied d’œuvre et fait des miracles pour permettre à chacun de pouvoir repartir.

Parmi les défis sur l’épreuve, l’organisation avait mis en place un challenge Grimpeur sur STRAVA. Il consistait à passer « la bosse du Dunlop » le plus rapidement possible. La « bosse du Dunlop » est une montée sur 600 m qui commence à 3.5% et finit à 7% sous la passerelle Dunlop, point culminant du circuit. Notons la belle performance de Paul, technicien vendeur du GIANT STORE ANGERS, qui inscrit son nom dans le Top 20 du week-end en 1’02’’ à égalité notamment avec Guillaume Thevenot,  un coureur qui était encore professionnel au sein du Team Direct Energie il y a deux ans. Chapeau Paul !

Nous sommes ravis d’avoir partagé ce week-end de vélo avec tous ces passionnés, de leur avoir permis de  vivre cette expérience exceptionnelle qui aura rendu cette belle bande de copains encore plus riche. Riche d’une nouvelle aventure vécus ensemble. Merci à chacun d’entre eux pour cette bonne humeur et cet enthousiasme. L’équipe Giant France vous souhaite encore de nombreux tirages de bourre avec cette bonne humeur.

 #RideLife #RideGiant

 

RESULTATS EN EQUIPES DE 4 HOMMES :

1 -  Sarto Endurance Team / 249 tours / 1042,07 km

2 – Les gars du haut / 239 tours / 1000,22 km

3 – Les High Speed / 235 tours / 983,48 km

17 – Giant 1 / 223 tours / 933,26 km

49 – Giant 2 / 206 tours / 862,11 km

 ...

113 - Spa X / 134 tours / 560,79 km

 

 

Partager

More news

News sections