{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Bevin remporte la 2ème étape du Tour Down Under !

mercredi 16 janvier 2019

Teams / Athlètes

Patrick Bevin (Paddy pour les intimes), continue à faire briller le Team CCC en remportant la 2ème étape du Santos Tour Down Under, course par étapes World Tour d’une semaine. Le tout récent champion de Nouvelle Zélande contre-la-montre s’est imposé au sprint sur son Giant TCR Advanced SL et en profite pour prendre la tête du class...

Patrick Bevin (Paddy pour les intimes), continue à faire briller le Team CCC en remportant la 2ème étape du Santos Tour Down Under, course par étapes World Tour d’une semaine. Le tout récent champion de Nouvelle Zélande contre-la-montre s’est imposé au sprint sur son Giant TCR Advanced SL et en profite pour prendre la tête du classement général.

 

Bevin a parfaitement manœuvré dans un final chaotique, marqué par une chute massive, en lançant son sprint à 150 mètres de la ligne. Equipé du casque Giant Pursuit aero et roulant avec les prototypes WheelSystem labelisés #overachieve, il devance Caleb Ewan et Peter Sagan pour offrir au Team CCC sa première victoire World Tour de la saison. A noter qu’il s’agit aussi de sa première victoire en World Tour à titre personnel.

 

« C’est incroyable, » nous dit Bevin. « Il est tellement compliqué de remporter une course au niveau World Tour. Comme je l’ai dit hier après avoir reçu le prix du combatif de l’étape, nous allons donner le maximum sur chaque étape. Cette équipe mise tout sur un comportement offensif pour ne pas avoir de regrets. J’adore le Tour Down Under, ça a toujours été un moment spécial pour moi. »

 

Avec les 10 secondes de bonification accordées au vainqueur, s’ajoutant aux 5 secondes qu’il avait gagné lors de la 1ère étape, Bevin est maintenant leader de l’épreuve à 4 jours de l’arrivée avec 5 secondes d’avance sur Elia Viviani et 9 secondes sur Caleb Ewan.

 

Après une étape au scénario classique avec une échappée reprise par le peloton en vue du sprint final, une chute massive est venue chambouler l’arrivée. Parfaitement placé, Bevin a pu remonter Luis Leon Sanchez, premier coureur à lancer le sprint.

« Je me suis retrouvé extrêmement bien placé à 2 kilomètres de l’arrivée et j’ai réussi à éviter la chute. Sur un sprint plat classique je n’aurais eu aucune chance de battre ces coureurs. Mais sur un sprint long et compliqué, j’avais une chance. »

 

Patrick Bevin a maintenant la lourde tâche de défendre ce maillot de leader lors des 4 prochaines étapes de ce Tour Down Under : « Il reste encore beaucoup de chemin mais je vais tout donner pour obtenir le meilleur classement général possible. Le fait d’être leader sera quelque chose de nouveau qu’il va falloir gérer au mieux mais je suis confiant. »

Partager

More news

News sections