FAIT POUR GAGNER

La première chose à comprendre au sujet de la toute nouvelle gamme Propel est qu’elle est construite pour gagner des courses. De grandes courses. Ce n’est pas pour rien que cette machine de route aérodynamique a fait ses débuts publics lors du Tour de France 2022. C’est un vélo qui a été conçu pour donner à des cyclistes professionnels comme Dylan Groenewegen et Michael Matthews de l’équipe BikeExchange-Jayco un avantage compétitif quand cela compte le plus.

Après des années d’ingénierie et de développement, suivies de tests supplémentaires sur de petites courses au début de l’année, Groenewegen a présenté le nouveau Propel Advanced SL au monde entier avec l’une des plus grandes victoires de sa carrière lors de la 3e étape du Tour. Le Néerlandais a devancé certains des meilleurs sprinters du monde à la photo-finish. Treize jours plus tard, Matthews a prouvé que le nouveau Propel peut faire plus qu’un sprint, lorsqu’il a remporté une 14e étape épuisante et vallonnée avec une attaque solitaire spectaculaire.

FACTEURS DE PERFORMANCE CLÉS

AÉRODYNAMISME INTÉGRÉ

Le principe de conception qui sous-tend le nouveau Propel est la technologie AeroSystem Shaping. Ce procédé peut être considéré comme la somme de toutes les pièces. Il s’agit d’analyser chaque tube, jonction, angle et composant, à la fois individuellement et, plus important encore, en tant que système holistique.

L’objectif de la création des différentes pièces qui composent ce système est de simuler les conditions de conduite réelles. L’équipe d’ingénieurs commence ce processus avec un logiciel de simulation de l’écoulement de l’air appelé CFD (Computational Fluid Dynamics). Une fois que tous les chiffres ont été calculés, les formes physiques sont créées. Viennent ensuite les tests en soufflerie, puis l’étape finale, qui consiste à produire des échantillons de vélos et à les tester sur la route avec nos athlètes professionnels.

EFFICACITÉ EN COURSE

Le nouveau Propel Advanced SL est fabriqué avec les fibres de carbone brutes les plus performantes de Giant et des techniques de fabrication de pointe pour obtenir un rapport rigidité/poids supérieur à celui de la génération précédente. Pour les coureurs de compétition, rien ne compte plus que le rapport puissance/poids, alors il était essentiel de rendre le nouveau Propel à la fois plus rigide et plus léger.

Les tests montrent que le nouveau kit cadre est non seulement l’un des plus légers de la catégorie des vélos de route aérodynamiques, mais qu’il permet également de réaliser des gains significatifs en termes de rigidité. Un poids réduit et une rigidité accrue sont synonymes d’une meilleure efficacité sur la route. En déterminant les formes et les diamètres précis des tubes, ainsi que la composition du matériau composite Advanced SL utilisé pour créer le cadre et la fourche, les ingénieurs Giant se sont concentrés sur deux domaines clés de la rigidité : la rigidité du cadre, qui détermine le degré de flexion en torsion du cadre et de la fourche sous charge, et la rigidité de pédalage, qui mesure la flexion latérale de la zone du boîtier de pédalier sous charge.

FACILITÉ DE RÉGLAGE

Le cockpit a été entièrement redessiné avec une nouvelle configuration cintre/potence Contact SLR Aero en deux parties qui facilite le changement de composants et la mise au point d’un ajustement précis. Ce nouveau système OverDrive Aero permet de dissimuler les câbles et les durites à l’abri du vent, tout en évitant les complexités associées aux conceptions de cintre/potence entièrement intégrées que l’on retrouve sur la plupart des vélos de route aérodynamiques actuels.

Le nouveau guidon en carbone Contact SLR Aero présente un dessus aplati pour une efficacité aérodynamique et un meilleur confort des mains, ainsi qu’un drop plus important pour un contrôle accru lors des sprints, des virages et des descentes.

line break