LE TEAM BIKEEXCHANGE-JAYCO CONCLUT AVEC LA MANIÈRE UN TOUR DE FRANCE BRILLANT !

lundi 25 juillet 2022

Teams / Athlètes

L'équipe BikeExchange-Jayco a terminé le Tour de France 2022 sur une bonne note avec la 2ème place de son sprinter Néerlandais Dylan Groenewegen lors de l'ultime étape des Champs-Elysées. Le Tour de France étant terminé, l'équipe peut-être fière de son Tour de France avec ses deux victoires d'étape et ses quatre deuxièmes places.

Dylan Groenewegen a failli terminer ce Tour de France 2022 de la plus belle des manières à Paris. Cependant, il a été devancé sur la ligne par le sprinter belge Jasper Philipsen.

"L'équipe aujourd'hui était vraiment incroyable", a déclaré Groenewegen après avoir passé la ligne d'arrivée. "J'ai fait mon effort un peu trop tôt [dans le sprint] mais je pense qu'il n'y avait pas d'autre option. Cela ne peut pas toujours marcher, aujourd'hui nous terminons deuxième."

Malgré la déception de ne pas avoir levé les bras à Paris, Groenewegen et toute l'équipe peuvent être fiers de ce qu'ils ont accompli sur ce Tour de France. "J'ai signé il y a sept mois avec l'équipe, et nous avons déjà atteint de nombreux objectifs.", a déclaré Groenewegen. "Je suis vraiment, vraiment reconnaissant vis à vis de l'équipe. Nous sortons de ce Tour avec deux victoires d'étape et nous en sommes très fiers. Maintenant, nous allons célébrer."

Objectif : remporter un maximum de victoires d'étapes

Groenewegen et l'Australien Michael Matthews ont rempli l'objectif de l'équipe qui était de viser des victoires d'étapes tout au long du Tour de France. Avec deux victoires et quatre 2ème places, l'équipe était sans équivoque dans le feu de l'action tout au long du Tour.

C'est Groenewegen qui a ouvert le bal en remportant la troisième étape à Sønderborg lors de la semaine d'ouverture du Tour au Danemark. Au guidon de son vélo de course Propel Advanced SL équipé de roues CADEX 65, le Néerlandais a surpassé le Belge Wout van Aert et le septuple vainqueur du classement par points du Tour de France Peter Sagan pour remporter sa première victoire d'étape sur le Tour de France depuis 2019.

"Ce fut un grand retour pour Dylan", a déclaré le directeur sportif en chef du Team BikeExchange-Jayco, Matt White, après cette victoire importante. "Ce n'est jamais facile de changer d'équipe et il a du travailler très, très dur cette année pour revenir au plus haut niveau. Nous avons un groupe très fort et engagé autour de lui."

Lors de la difficile étape de 220 km au départ de Binche, Matthews terminait deuxième sur la ligne d'arrivée de Longwy juste derrière Tadej Pogacar, double vainqueur du Tour. En devançant Matthews dans un sprint en côte, Pogacar raflait le maillot jaune. Deux jours plus tard, l'Australien a de nouveau frôlé la victoire d'étape en s'inclinant face à Wout van Aert lors de la huitième étape s'achevant à Lausanne (Suisse).

"J'ai fait de mon mieux", a déclaré Matthews après sa seconde 2ème place. "L'équipe a fait une excellente course pour me permettre de jouer la gagne à nouveau, et je termine encore deuxième. La victoire se rapproche."

Deux jours plus tard, l'équipe frôlait à nouveau la victoire avec l'Australien Nick Schultz, qui passait à quelques centimètres d'une victoire sur l'étape 10 lors de son premier Tour de France. Dans la bonne échappée et aux côtés de son coéquipier Jack Bauer, l'Australien a failli remporter l'étape de 148 km.Schultz n'a commis aucune erreur à l'approche de Megève. En effet, l'étape s'est achevée sur un duel épique entre le coureur australien et le danois Magnus Cort Nielsen. Malgré tout, Schultz a du se contenter d'une deuxième place à la photo finish.

"On était tellement proche de la victoire, mais nous connaissons Magnus Cort, il a déjà remporté des étapes sur des grands tours, et il était juste meilleur", a déclaré Schultz. "Je suis vraiment content de ma deuxième place, mais pour être honnête, je suis aussi très contrarié. Ce n'est pas tous les jours que l'on gagne une étape du Tour de France. Je vais continuer d'essayer et voir où cela nous mènera."

Victoire étincelante pour Bling

Avec déjà deux deuxièmes places au compteur, Matthews avait clairement le niveau pour lever les bras. Ancien vainqueur du maillot vert sur le Tour de France 2017 et excellent sur les arrivées pour punchers, Matthews pouvait envisager la victoire sur l'étape 14 arrivant à Mende. Sur cette étape de 192 km, les cyclistes traversaient le Massif central et affrontaient cinq ascensions classées pour 3 352 mètres de dénivelé sous des températures torrides. L'Australien rejoignait l'échappée tôt dans la course. Puis, à 50 km de l'arrivée, Matthews lançait une attaque en solo. Il a finalement été rejoint par trois autres coureurs à l'approche de la Côte de la Croix Neuve menant sur l'aérodrome de Mende.

Matthews a dû s'employer dans la montée finale pour suivre le rythme et l'attaque de l'Italien Alberto Bettiol. Avec son nouveau vélo de route aérodynamique Giant Propel Advanced SL équipé de roues CADEX Cycling, Matthews a pu garder l'italien en ligne de mire et même le déposer dans le dernier kilomètre. En franchissant la ligne d'arrivée en solitaire, il écarta les bras, regarda vers le ciel et savoura sa quatrième victoire en carrière sur le Tour.

"Cette victoire résume parfaitement l'histoire de ma carrière", a déclaré Matthews, qui portait également les nouvelles chaussures Giant Surge Pro et le casque Rev Pro MIPS lors de sa victoire. "J'ai eu tellement de hauts et de bas. Combien de fois j'ai vécu l'échec, pour tout le temps me relever."

Après l'arrivée à Paris, le propriétaire de l'équipe, Gerry Ryan, a déclaré qu'il n'avait pas vu l'équipe aussi forte depuis le début de l'année. "Ce fut un Tour de France fantastique, l'équipe a tellement bien travaillé ensemble", a-t-il déclaré. "Le lien créé entre chacun des membres de l'équipe est assez spécial. Deux victoires d'étape et quatre secondes places, on reviendra l'année prochaine et on sera encore plus forts. Le plus beau reste à écrire."

Partager

Sections d'actualités